Partagez | 
 

 Vianne Delay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vianne Delay

Citoyen de l'Empire
Citoyen de l'Empire
avatar


Nombre de messages : 12
Points Compétences : 0


Identité
Métier: Secrétaire
Âge: 27 ans
ID :

MessageSujet: Vianne Delay    Dim 30 Jan - 13:44

Votre personnage


- État Civil -

[img]©Crédits
– Nom :
– Prénom : Vianne (Angeline et Mélusine sont respectivement ses deuxième et troisième prénoms)
– Âge : 27 ans
– Date de Naissance : C'est un jour de mars 2048 que Vianne a vu le jour. Précisément le 11.
– Études et/ou Métier : Vianne travaille désormais à la Voix Légal. Elle n'y est qu'une simple secrétaire, vouée à dicter des lettres, à les retoucher, à vérifier qu'aucune faute ne s'y glisse. Evidemment, elle est aussi celle à qui on demande une boisson chaude, des petits gâteaux ou encore d'aller déposer un costume chez le pressing. Mais elle le fait avec une bonne volonté et une bonne humeur agréable. Ses études ? La miss a fait un BTS secrétariat.
– Titre/Statut social :
Non sans être miséreuse, Vianne ne roule pas sur l'or, comme on atteste son minuscule appartement et les vêtements bon marché qu'elle porte en général.
– Particularité(s) : Vianne n'a rien de particulièrement notable, si ce n'est peut-être qu'elle a une dévotion forte, particulièrement envers Joséphine, la déesse éternelle de la fertilité, de la famille et du mariage: ce sont des notions et valeurs importantes pour Vianne.
– Avez-vous une fausse identité ? Si oui, laquelle ? Absolument pas :)

- Quelques détails essentiels -

– Vos idéaux : Vianne se protège des idéaux et des extrêmes autant qu'elle le peut. Evidemment, son travail à la Voix Légal l'oblige d'évidence à afficher une croyance infaillible envers le régime. Cependant ce qui ressort avec évidence n'est pas tout: Vianne est loin d'être une fervente adepte de l'Empire et elle fait preuve de prudence, en ne discutant que très rarement de politique. Ce n'est pas ce qui l'intéresse. Toutefois, il faut avouer que Vianne a un penchant certain pour l'ordre: ne pas se compliquer la vie avec des combats, voilà ce qu'elle pense en général. Elle fait ce qu'on attend d'elle pour être tranquille. Ni engagée d'un côté, ni de l'autre, pour le moment, Vianne est intérieurement d'une vraie neutralité. Toutefois, les apparences devant être préservées, la jeune femme a tout de la bonne citoyenne dès qu'elle passe l'entrée de son bureau. Ou plutôt, du placard à balais où elle travaille. Ce que veut Vianne, c'est de la tranquillité, c'est prospérer tranquillement dans le bonne humeur. Mais pour atteindre cet objectif, elle ne sait pas encore à quels sacrifices elle devra soustraire.


– Votre capacité : /

– Votre physique : Je ne résiste pas à l'envie de décrire précisément Vianne. Sachez d'abord que vous n'êtes pas face à un canon de beauté: Miss Delay n'aurait pas pu postuler à Miss Linéa. Oh, elle n'est pas vilaine, loin de là. Pourtant, quand vous la voyez, vous lui attribueriez plus volontiers le qualificatif de « mignonne » que celui de belle. Et la preuve en est de son regard: des yeux marrons, légèrement pailletés de vert, vivants, expressifs mais il ne vous fera pas chavirer d'un seul regard ou d'un seul battement de cil. Il vous faudra y revenir à plusieurs fois pour vous rendre compte du charme des doux yeux de Vianne. Son sourire est plein de douceur mais ses lèvres sont trop fines pour être sensuelle. Lorsqu'elle secoua légèrement la tête, ses longs cheveux blonds ondulent légèrement sur ses épaules, avec un joli reflet. Passons à son corps car même si le visage n'est point trop mal, il ne fait pas tout. Vianne est fine et souple, comme une liane. Une poitrine menue, des chevilles fragiles et des mollets élancés. On pourrait presque la croire encore adolescente, si elle ne prenait pas soin de mettre en avant cette féminité, fut-elle discrète. Toujours maquillée, souvent en robe ou en jupe, la miss essaie tant bien que mal de paraître femme et sûre d'elle. Avec plus ou moins du succès, selon les jours ... Pourtant, si elle vous regarde d'une certaine manière, peut-être ne pourrez-vous plus oublier cette ombre derrière ses pupilles noisettes.

– Votre caractère : Douce, voilà la principale caractéristique de Vianne. Elle élève très peu souvent la voix et s'exprime d'un ton posé, calme. Il n'est pas dans son caractère de s'enflammer, et elle préfère à la mouvance des idéologies, le calme de la religion. C'est le genre de jeune femme qui semble toujours aller bien, le sourire aux lèvres, prête à rendre service. Il y a cependant un revers à la médaille: Vianne ne sait PAS dire non. Refuser quelque chose à quelqu'un lui est très difficile. Voire impossible. Elle rougit facilement, se trouble encore plus vite, mais essaie vaillamment de faire changer les choses. Même si elle peine à l'avouer, elle est assez matérialiste et ne se console pas de ne pas gagner plus d'argent. C'est sans doute le seul domaine où elle a un minimum de volonté et où elle ne se fera pas rouler. Et encore, elle accorde sa confiance bien trop facilement … Mais c'est vrai qu'elle sera un peu plus méfiante si on lui demande de l'argent plutôt que de garder des enfants, par exemple. Il est à noter également que la jeune femme apprécie les valeurs familiales. Pas qu'elle veuille de toute ses forces construire une famille maintenant, tout de suite, mais la jeune femme ne laisse pas passer une semaine sans voir sa soeur, de deux ans son aînée, et sa mère. Un bon repas en famille, rien de mieux pour se requinquer avant une dure semaine de travail. La prise en compte de la croyance de Vianne est très importante également; la foi est parfois un rempart derrière lequel elle se protège, se cache, quand elle ne parvient pas seule à trouver des solutions convenables aux problèmes qu'elle se pose. Sa foi est une composante essentielle de sa personnalité, tout comme la dimension familiale.

– Votre histoire : On était en mars, c'était la fin de l'hiver et Vianne venait de venir au monde. Sa maman, une vendeuse de vêtements, avait déjà eu une petite fille, deux ans plus tôt. C'était une famille comme il en existe tant. Les parents s'étaient rencontrés quand ils étaient en BEP, lui en tant que plombier, elle pour devenir vendeuse. Ils n'avaient pas d'exigences particulières, dans la vie, si ce n'était peut-être d'être heureux. C'était de ses deux parents que Vianne tenaient cette capacité et cette volonté d'accéder au bonheur, le plus simple, le plus doux, le plus à portée. Joan et Virginia -c'était les prénoms de ses parents- furent très heureux de cette arrivée nouvelle dans leur famille. Et ils envoyèrent balader poliment ceux qui trouvaient désolants que Vianne fut une fille. Eux, ils s'en fichaient: fille ou garçon, ils accueillirent cette puce avec joie.

Et le bébé qu'elle était, rose et gras, devint une petite fille menue à la voix fluette. Les souvenirs d'enfance de Vianne n'étaient pas si nombreux que d'autres enfants, pour la simple raison qu'elle vécut dans un cocon de douceur. Sa maman, Virginia, était très présente et avait arrêté de travailler pour les élever, elle et sa soeur ainée, Mathilda. Les deux petites filles étaient très complices et même si Mathilda avait un caractère plus flamboyant que Vianne, elle restait attentionnée avec sa petite soeur. Vianne avait une confiance infinie dans sa grande soeur, et quand elles étaient petites, Vianne imitait souvent son aînée. Elle choisissait la même couleur pour sa robe, les mêmes barrettes pour ses cheveux … Et cela amusait Joan et Virginia, qui devait avoir l'impression d'avoir des jumelles. Après Vianne, ils n'eurent plus d'enfants, mais ce n'était pas les plus petits qui manquaient autour de Vianne. En effet, du côté de sa mère comme de son père, la petite fille était entourée de nombreux enfants: ses cousins et cousines. Son amour de la famille venait sans doute de lien. Mais ce n'était pas pour autant que la jeune femme avait voulu travailler dans le domaine de l'éducation. Au contraire: ce qu'elle aimait, c'était la famille dans le domaine privé.

Vianne ne s'était pas révélée une excellente élève. Elle était dans la moyenne. La moyenne basse même. Elle s'en était tiré, jusqu'au bac. Et puis, Vianne avait décidé de faire un BTS dans le domaine du secrétariat. Cela lui plaisait assez, l'idée de taper des lettres, d'être une espèce d'assistante. Et puis, il y avait une partie communication qui lui plaisait. De toute façon, il fallait qu'elle puisse vite rendre à ses parents l'argent qu'ils avaient investi dans ses études. Ce furent des années très agréables, pour Vianne. Elle avait des amies, elle sortait. Il se trouva même qu'elle avait eu un petit ami durant cette période. Malheureusement, cela n'avait pas duré. Il était volage. Trop de l'avis de la jeune femme. Heureusement, Vianne s'était vite consolée. Mais pas dans les bras d'un autre. Sven lui avait servi de leçon: avant d'accorder quoi que ce soit à un garçon, elle voulait des assurances qu'il ne se moquait pas d'elle. Et puis, elle avait fini ses études et avait trouvé un emploi. Dans un endroit particulier: la Voix Légal. Le journal de l'empire. Là-bas, elle était une employée modèle. Souriante, agréable. Elle était la secrétaire d'un des chefs de service. C'était un travail qui pouvait se révéler agréable, pour peu qu'on tombât sur des individus intéressants. Au niveau social, Vianne restait proche de sa famille. La mort de son père, 2 ans plus tôt, avait resserré les liens entre les trois femmes: Virginia, Mathilda et Vianne. Vianne déjeunait chez sa mère chaque dimanche et passait plusieurs fois par semaine chez sa soeur. Elle se voyait mal vivre autrement, d'ailleurs. L'importance de la famille ...

– Et la religion, dans tout ça ?
Vianne est croyante. Profondément croyante. Sa dévotion va tout particulièrement à la déesse Joséphine, qu'elle prie avec ferveur. Elle porte chaque jour une chaîne avec une main, le symbole des dieux et déesses, au nombre de 5. Puisqu'elle est croyante, Vianne a tendance à porter une attention certaine à l'empereur et à son épouse, puisqu'ils sont déclarés comme « élus des dieux, de Poline en personne ». Si Joséphine est sa déesse de prédilection, Vianne prie également très souvent Augustin, lorsqu'elle a un souci au travail. Dans leur famille, la religion a toute sa place et il leur arrive fréquemment qu'elles se réunissent, Virginia, Mathilda et Vianne, pour invoquer les 5 dieux et déesses. Pour la jeune secrétaire, il est impossible de remettre en cause leur existence et la foi. C'est pourquoi elle ne comprend pas les athées. Loin de l'extrémisme, toutefois, il ne viendrait pas à l'idée de la jeune femme de prendre en froid un non-croyant. Pour les Draiochtans, elle est plus mitigée: il y a une prophétie du déiduxisme, tout de même … Vianne n'a pas encore tranché la question, mais il est certain que quand elle apprend que quelqu'un est un draiochtan, elle y fait plus attention et elle, si confiante en général, en vient à se méfier de ces personnes. Si la jeune femme est loin de l'anti-draiochtan, elle a toutefois dans un coin de la tête, les préceptes qu'on lui inculqué bien incrusté.

Hors-Jeu


– Avatar choisi pour le personnage : Alona Tal
– Comment avez-vous connu le forum ? Par Méli :)
– Vous avez sans doute lu le règlement. Quel est le mot-code ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vianne Delay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» US urges Aristide to delay return
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Children :: Avant-Propos :: Les Présentations des Personnages :: Présentations Validées-
Sauter vers: