Partagez | 
 

 Awesome Arthur Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Adams

Section Spéciale
Section Spéciale
avatar


Nombre de messages : 10
Points Compétences : 14


Identité
Métier: Membre de la Section Spéciale
Âge: 29ans - 02/08/2045
ID :

MessageSujet: Awesome Arthur Adams   Dim 8 Mai - 8:17

Votre personnage


- État Civil -


©Crédits
  • Nom : Adams
  • Prénom : Arthur
  • Âge : 30 ans
  • Date de Naissance : 2 février 2045
  • Études et/ou Métier : Diplomé en criminologie spécialité profilage criminel et en Sciences Politiques – Membre de la Section Spéciale
  • Titre/Statut social : Aristocrate
  • Particularité(s) : /
  • Avez-vous une fausse identité ? Si oui, laquelle ?
    Enric Thomas, 29 ans
    Chargé d'étude marketing pour une entreprise de portes et fenêtres


- Quelques détails essentiels -

  • Vos idéaux :
La seule préoccupation d'Arthur se résume à lui-même. Peu importe le système dans lequel il évolue, tant qu'il peut y trouver une place de haute responsabilité. Il se rapproche donc du gouvernement et de N&D, chacun pouvant faire de lui une personnalité importante. Il trouve sa place dans le premier à travers la lutte contre les draiochtans, menace pour la société et pour les Dieux. Quant à N&D, son engagement pour ce groupuscule lui permet de s'assurer qu'en cas de la chute de l'empire - trop contraignant à son goût - il pourra faire partie des héros du nouveau gouvernement.

  • Votre capacité : /

  • Votre physique :
La principale constante dans l'apparence physique d'Arthur est le soin particulier qu'il donne à sa tenue. Vêtements toujours méticuleusement repassés, sans la moindre tâche, et dénotant toujours son goût pour l'élégance. Même lorsqu'il tente une infiltration dans les quartiers mal famés de Carképolis, il prendra garde à conserver une certaine prestance dans son accoutrement. Ce penchant transparait également dans ses attitudes et ses postures. Toujours très fier, il se tient parfaitement droit, à moins qu'il n'endosse un rôle particulier, et chacun de ses gestes est posé, mesuré, résultant d'un calcul précis.

Il est rare de voir son visage déformé par une forte émotion, à moins qu'il ne s'agisse d'exprimer de l'auto-satisfaction ou de la moquerie. Sinon, qu'il soit surpris ou énervé, il parvient généralement à ne pas le montrer. De même, ses sourires, ses tics, ses mimiques, sont pour la plupart le fruit d'une comédie. Son regard brun inexpressif ne s'anime, en général, que pour laisser entrevoir le mépris et l'ennui que les êtres humains peuvent inspirer à Arthur, ou bien lorsqu'on attire son attention sur quelques chose qui le concerne personnellement.
Il ne devient expressif que lorsqu'il chercher à tromper ou manipuler autrui. Dans ce cas, il est capable de se montrer l'homme le plus avenant du monde, feignant jusqu'à la compassion quand il ne ressent que pitié et mépris.

Malgré son emploi qui lui demande d'être souvent sur le terrain, à courir après des fuyards et à se battre contre des terroristes, on notera que ses cheveux, tout aussi bruns que ses yeux, sont toujours impeccablement coiffés – il a toujours un peigne sur lui -, et que ses mains sont parfaitement soignées, telles des mains de bureaucrate. Un observateur attentif saura toutefois voir derrière sa taille fine un corps d'athlète entraîné, résistant ; et même s'il n'atteint que le mètre soixante quinze, il est préférable de ne pas sous estimer sa force physique, résultat de plusieurs années d'entraînement.

Dernier détail, il a toujours sur lui son arme de fonction, glissée dans une poche révolver ou dans sa ceinture, ainsi qu'un bloc note et un stylo avec lesquels il note sans cesse tout ce qui attire son attention : il compense comme il peut son manque de mémoire.

  • Votre caractère :
Enfant unique, souvent seul centre d'intérêt des adultes autour de lui pendant ses premières années, Arthur a rapidement développé un narcissisme aigu. Non seulement il a une confiance excessive en lui-même, mais il est totalement égocentrique, sans cesse dans l'auto-protection, et ne s'intéressant à rien d'autre qu'à lui-même. Les problèmes et souffrances des autres ne le préoccupent pas, et il est incapable de la moindre empathie. La seule personne importante à ses yeux, c'est lui. Ceci mêlé au fait qu'on ait encouragé toutes ses ambitions a fait de lui ce qui ressemblerait à un mégalomane. Il a soif de pouvoir, de contrôle sur les autres, et n'hésite jamais à abuser du pouvoir que sa situation sociale lui confère. L'idée qu'il puisse décidé de la vie ou la mort des draiochtans suffit à le rendre heureux comme pas deux.

Ceci dit, ces côtés de sa personnalité sont compensés par ses talents de comédien et son savoir vivre. Ayant été éduqué dans la bonne société, respect, courtoisie et hypocrisie sont inscrits dans sa nature ; il est donc assez facile à vivre puisqu'il sait flatter les gens dans le sens du poil, ou les contrarier en douceur. Ça lui est d'autant plus facile qu'il est d'un naturel très calme. A moins qu'on ne s'en prenne directement à sa petite personne, il est assez dur de le faire sortir de ses gonds, même si vous êtes en train de lui tenir la patte depuis plus d'une heure pour lui expliquer que quand même, c'est un comble que le couple impérial n'ait toujours pas d'enfants.

Patient et serein, il a pu ainsi développer son sens de l'observation. N'étant pas rongé par des préoccupations futiles, le temps que certains consacrent à des énervements inutiles, il le consacre à l'observation des gens, et de tout ce qui l'entoure en général. Cette caractéristique s'est accrue avec son métier, et il laisse désormais sans cesse traîner une oreille indiscrète partout où il va, guettant tous ceux qui l'entourent, non par curiosité mais par un réflexe entièrement intégré.

Déformation professionnelle et narcissisme ont également contribué à le rendre extrêmement prudent. S'il est persuadé d'être supérieur à la plupart des autres humains, le fait de travailler sans cesse sur le terrain a déclenché son instinct de protection, et il n'agit jamais de manière irraisonnée, sauf en cas de pari. Joueur dans l'âme, lancez lui un défi et il le relèvera sans se poser de question, persuadé qu'ainsi, il ne pourra que vous prouvé à quel point il peut être awesome.

Lorsqu'on le côtoie d'assez près, et pendant suffisamment longtemps, il est également possible de voir que derrière ce masque de sérieux, il reste en réalité un gamin immature, s'amusant d'un rien, et pouvant parfois se comporter en enfant. Laissez le seul dans une pièce avec des playmobils, et il ne lui faudra que cinq minutes pour jouer avec ; et ne soyez pas surpris de le voir sauter dans les flaques d'eau un jour de pluie.

  • Votre histoire :
Le 2 août 2045 la famille Adams s'agrandit d'un nouveau membre. L'enfant fut accueilli dans le plus grand bonheur par William et Margaret Adams. Dès ses premiers mois, Arthur bénéficia du meilleur des luxes de vie grâce à la position sociale de ses parents, tous les deux fonctionnaires au service du gouvernement ; seulement, il ne fut pas vraiment élevé par eux. Tous deux très pris, ils confièrent rapidement leur fils unique à une nurse, avant de le faire éduquer par un précepteur.
Ainsi, dès l'âge de cinq ans, tandis que les autres enfants étaient envoyés à l'école, Arthur resta chez lui, apprenant toutes les règles de la mondanité et du savoir vivre en même temps que la lecture, l'écriture et les mathématiques. M. Lloyd, son précepteur, fut plus présent pour Arthur que ses parents, et il représenta rapidement la seule autorité qu'il reconnaissait. C'est lui qui inculqua au garçon la foi inébranlable qui l'habite, et le contrôle parfait qu'il opère sur lui-même.

Arthur ne posa aucun problème à son éducateur, pas plus qu'à ses parents. Malgré son manque de docilité, son calme compensa, et il ne préoccupa jamais son entourage. À l'âge de dix ans, il était déjà le reflet du parfait de la haute société linéenne. Il fut envoyé dans un collège privé, avec d'autres enfants de hauts fonctionnaires, où il n'eut aucun problème d'intégration. Il sut se faire apprécier de ses camarades, et de ses professeurs, jusqu'à ce que les premiers signes d'insubordination ne se fassent sentir.
Enfant unique et choyé par des parents qui ne lui posaient pas de limite, il en était venu à développer une phobie de toute forme d'autorité, et s'il ne se montrait jamais insolent envers ses enseignants, il ne leur obéissait pas pour autant. Passé les douze ans, il commença à collectionner les heures de retenue pour cours séchés ou devoir non rendus. Toutefois, l'insubordination ne lui suffisait pas. Dans son besoin de contrôler les autres, il dévoila des penchants violents, et fut rapidement impliqué dans de nombreuses bagarres avec ses camarades, parce qu'un tel l'aurait mal salué, ou tel autre aurait sali sa chaussure en marchant dessus.

Mettant ça sur le compte de la crise d'adolescence et du besoin de se défouler, ses parents mirent le jeune Arthur à l'athlétisme, aux arts martiaux et au théâtre pour mieux le subordonner à une autorité, lui donner une occasion de se dépenser et lui apprendre à canaliser ses pulsions, sinon les dissimuler. Étant donné la réussite scolaire de leur fils, ils ne supportaient pas l'idée qu'il puisse risquer de rater son avenir à cause de caprices d'enfant.
Le résultat escompté fut partiellement atteint, puisque le fils Adams rentra dans les rangs, et poursuivit une vie on ne peut plus banale. Cependant, ce n'était pas parce qu'il acceptait désormais la hiérarchie dans laquelle on l'inscrivait, mais parce qu'il avait compris que s'il voulait dominer les autres, il devait le faire avec finesse, de sorte à ce qu'on ne se rende pas compte. La flatterie était toujours bien plus efficace que la force.

Pendant ses années de lycée, il ne causa plus le moindre problème, poursuivant ses activités extra-scolaires, consacrant son temps libre à ses amis. Pendant cette période, il passa des heures à explorer la ville, apprenant à en connaître les recoins les moins fréquentables, principal acte de rébellion contre ses parents qui tentaient de le restreindre aux zones fréquentables pour un aristocrate.
C'est pendant cette période qu'une idée fleurit dans son esprit. Et s'il entrait dans la police ? Certes, c'était rentrer dans un système assez rigide, mais il avait là une occasion en or de devenir l'un des piliers de l'action du gouvernement, indispensable et obtenant un pouvoir absolu sur nos pauvres petits citoyens.

Le baccalauréat en poche, il se consacra corps et âme à ses études, suivant une double formation en criminologie et en sciences politiques, avant de finalement se spécialiser dans le profilage criminel. Savoir décrypter les mécanismes psychologiques, ce n'était jamais inutile. Après ses cinq années d'études, couronnées d'une licence en sciences politiques et d'un master en criminologie, il intégra la Police où il travailla pendant quelques années comme « profileur », jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il ne parvenait pas à gravir les échelons suffisamment rapidement par rapport à ses ambitions.
Révolté contre le système impérial qui ne lui laissait pas l'occasion de s'affirmer comme il le voudrait, il entra clandestinement au mouvement Nation et Démocratie, et se joignit aux actions les plus illégales et terroristes du parti en profitant pleinement de sa situation de membre de la Police. Il prit garde à ce que personne ne se doute de sa réelle identité, préférant jouer la sécurité : si jamais le gouvernement écrasait N&D, il pourrait toujours garder sa place. Tandis que si N&D prenait une importance suffisante et renversait le couple impérial, il n'aurait plus qu'à profiter de l'occasion.

À l'âge de 26ans, Arthur décida de s'engager avec plus de force contre la Résistance, et contre les Draiochtans – les hérétiques, il décida d'intégrer la SS. Il réussit le concours haut la main, et depuis, il mène une vie solitaire partagée entre la protection de l'empire, et son sabotage via Nation et Démocratie.

  • Et la religion, dans tout ça ?
Arthur est un fervent croyant. Il croit dur comme fer à la prophétie, prit tous les jours Augustin, et prit au moins une fois par semaine les autres Dieux. Le seul point de la religion qu'il remet en cause est le lien entre les Empereurs linéens et eux, mais il se garde bien de le dire.
Il se considère lui même comme instrument de la volonté des Dieux, à sa manière.

Mes Compétences


• Mentaliste - capacité à comprendre rapidement une situation ou un individu
• Poker Face - capacité à mentir, bluffer
• Arts Martiaux - Kung Fu
• Tir avec Petit Calibre
• Physionomiste
• Connaissances en Sciences Politiques


Hors-Jeu


– Avatar choisi pour le personnage : Joseph Gordon Levitt
– Comment avez-vous connu le forum ? Par la fondatrice
– Vous avez sans doute lu le règlement. Quel est le mot-code ? Edit Admin OK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Awesome Arthur Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Arthur + Awesome gayboy
» 03. Awesome ? Not really...
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Tom Adams [Validée]
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilight Children :: Avant-Propos :: Les Présentations des Personnages :: Présentations Validées-
Sauter vers: